Lâcher prise

Lâcher-prise : un concept, une philosophie, mais qu’est ce que ce fameux lâcher-prise veut bien vouloir dire? Concrètement ?

Dès que vous avez un soucis, on vous dit : ” Tu n’as qu’à lâcher-prise!”

C’est une jolie expression, facile à dire, mais concrètement comment lâcher-prise.

L’art de lâcher-prise est complexe à expliquer car il n’y a pas deux chemins de lâcher-prise qui se ressemblent.

Le lâcher-prise est idée complexe qui englobe plusieurs autres modes de pensées tel que l’acceptation, le deuil, le renoncement.

Il est important de s’arrêter et d’observer ce qu’on fait : ce qui marche, ce qui ne marche pas et faire le tri.

Il faut faire le tri de :

      • ce que je peux garder,
      • ce que je devrais modifier
      • ce que je dois lâcher.

Pour pouvoir lâcher-prise il faut accepter le changement. Le changement n’est pas l’activité préférée de notre cerveau au contraire il a tendance à freiner, voir saboter tout tentative de changement. Le coupable : notre lobe frontale.

Il est important donc d’embrasser la notion que tout est impermanent. Tout change, les gens, les situations, tout.

Livres

Recommandés

Lâcher-prise c’est :

Lâcher-prise c’est accepter son impuissance face à ce qu’on ne peut pas contrôler.

Lâcher-prise c’est accepter mes limites et celles des autres.

Lâcher-prise c’est accepter que la vie ne soit pas toujours juste.

Lâcher-prise c’est accepter que l’autre est autre et qu’on ne peut le changer.

Lâcher-prise c’est accepter le chemin de l’autre et de ne pas essayer de le sauver de sa souffrance, c est le laisser être et apprendre à son rythme.

Lâcher-prise c’est se détacher dans l’amour, le respect et l’empathie afin de le laisser grandir en lui offrant le détachement on lui offre la confiance.

Lâcher prise, c’est lâcher :

Lâcher prise, c’est lâcher :

      • Une personne.
      • Un  souvenir, bon ou mauvais.
      • Un regret.
      • Un espoir.
      • Une idée.
      • l’idée prouver que vous avez raison.
      • La façon dont on perçoit une situation.
      • Une interprétation.
      • Une colère.
      • Une situation.
      • Une habitude.
      • Une peur.
      • Une tristesse.
      • Une inquiétudes.
      • Qui j ai été il y a … année.
      • Son contrôle.
      • Ces certitudes de ce qui est ou devrait être
      • Ces croyances.
      • De se comparer aux autres (surtout aux films).
      • L’illusion de la perfection.
      • L’illusion d’être aimer et accepter par tous.
      • L’habitude de se refaire les filmes de ce qui aurait pu être.
      • L’habitude de se refaire le dialogue de ce que j’aurais dû dire ou pas.

lâcher prise est donc un processus qui nous offre la chance de nous ouvrir au nouveau, de tourner une page, de pour commencer ce nouveau chapitre.